Nous utilisons les cookies afin de vous proposer le meilleur service possible.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK Apprenez-en plus
 
Meilleur jeu
 
Top jeux

Bienvenue sur GameDuell


Inscrivez-vous gratuitement et jouez Rami dès maintenant.

  • Des jeux passionnants
  • Communauté de joueurs grandissante
  • Offres spéciales régulières
Un site de jeux aux avantages variés
  • De nombreux jeux à découvrir
  • Adversaires réels
  • Des nouveautés tout au long de l'année
La garantie de sécurité
  • Encodage SSL sécurisé
  • Accès direct depuis votre navigateur
  • Garantie sans publicité
 

Jouez à le Rami en ligne gratuit

Les variantes du Rami

Le jeu de Rami présente de nombreuses variantes apparues en différents lieux du monde et à diverses époques tout au long de l’histoire du Rami. Tout en restant un jeu de cartes de combinaisons, le Rami peut varier dans ses règles sur bien des points, comme par exemple le nombre de cartes en main, le nombre de points pour pouvoir poser, les règles de défausse, les modalités du Rami sec, le nombre et la valeur des Jokers, les modalités des suites acceptées etc.

Vous trouverez ci-dessous une présentation des variantes du Rami les plus communes et les plus jouées.

Le Gin Rami

Il s’agit de la version du Rami qui ressemble le plus au Poker. Il se joue généralement à 2 joueurs mais il existe aussi des variantes de Gin Rami qui peuvent se jouer à 3 ou 4 joueurs. Le jeu ne présente pas de Jokers et le nombre de cartes distribuées varie en fonction du nombre de joueurs (s’il y a 2 joueurs, chacun reçoit 10 cartes. S’il y en a 3 ou 4, chacun reçoit 7 cartes). Le Gin Rami se déroule de la même manière qu’au Rami classique, chacun tire une carte et en jette une tour à tour. On dit qu’un joueur fait « gin » s’il étale d’un coup toutes les cartes de sa main. On dit que le joueur fait un « knock » s’il pose une partie de ses cartes et qu’il lui reste 10 points maximum en main. On appelle l’ensemble des cartes qui restent en main après la pose le « deadwood ». Le gagnant est celui qui a posé toutes ses cartes en premier, les autres reçoivent des points négatifs en fonction de la valeur de leurs deadwoods.

Le Kalooki 40 ou Rami 40

Le Kalooki 40 est considéré comme la version anglaise du Rami. Afin de pouvoir étaler leurs cartes, les joueurs doivent posséder des combinaisons de minimum 40 points. Seules les cartes de la pioche peuvent être tirées et pas celles de la défausse, mis à part si un joueur vient de poser une combinaison de 40 points. L’As ne peut être utilisé qu’avec des figures et jamais avec des chiffres.

Le Kalooki 51 ou Rami 51

Au Kalooki 51, un joueur ne peut pas poser tant qu’il n’a pas rassemblé des combinaisons égales à minimum 51 points. Les Jokers peuvent se substituer à n’importe quelle carte du jeu de Rami. Les adversaires ont cependant la possibilité de ramasser les Jokers déjà posés à condition qu’ils les remplacent par les cartes adéquates.

Le Gin Oklahoma ou Oklahoma Gin

Il s’agit d’une sous-variante du Gin Rami. Dans cette version, la première carte retournée va déterminer en combien de coups maximum les joueurs peuvent poser. Les figures équivalent à 10 coups, les as à 0 (pas de « Knock » autorisé, les joueurs jouent uniquement en «Gin »). Le Gin Oklahoma peut se jouer en « Hollywood Gin » (manière de compter les points) : un deuxième set de cartes est alors utilisé pour déterminer la valeur du « knock » d’une main.

Le Rami traditionnel

Appelé Rami traditionnel, Rami classique ou Rami standard, il s’agit probablement du jeu de Rami le plus joué de par le monde. Il est un mélange entre le Gin Rami et le Kalooki. Ce jeu de Rami se joue communément avec 2 jeux de cartes et aucun Joker. Chaque joueur se voit distribué 10 cartes au commencement du jeu. Chacun tire une carte de la pioche ou de la défausse tour à tour et se défausse ensuite d’une carte. Il n’y a pas de minimum de points à atteindre avant de pouvoir poser. Lorsqu’un joueur pose une partie de ses cartes puis se débarrasse de ses cartes restantes en premier, on dit qu’il gagne en ayant réalisé une « sortie Rami ». Si le joueur pose toutes ses cartes d’un coup, il gagne en ayant effectué un « Rami sec ».

Le Rami 500

Au Rami 500, le but n’est pas de poser le plus vite possible mais de marquer le plus de points possibles avec les combinaisons du Rami. Il s’agit donc de tenter de rassembler les meilleures combinaisons en termes de points. Le premier joueur qui a accumulé 500 points ou plus l’emporte. Se jouant typiquement à 2 joueurs, chaque joueur reçoit 7 cartes. 2 Jokers sont présents dans le jeu. Les joueurs ont la possibilité de piocher de la pioche ou de la défausse. Cependant, un joueur peut piocher n’importe quelle carte de la défausse s’il prend aussi toutes les cartes qui suivent cette dernière. Il devra dans ce cas obligatoirement utiliser la carte désirée lors du même tour en posant ou complétant une combinaison.

La Canasta

Très appréciée en Espagne, la Canasta est le terme utilisé pour une combinaison de 7 cartes qui donne son nom au jeu. Cette variante du Rami se joue avec 2 jeux de 54 cartes et 4 Jokers. Le but du jeu est de totaliser au minimum 5000 points en cumulant et en posant des combinaisons. 11 cartes sont distribuées à chaque joueur au début du jeu. Le jeu est basé sur des bonus attribués lors de combinaisons exceptionnelles, par exemple « la Canasta complète » où 7 cartes similaires sont posées et ne peuvent plus être complétées. Le jeu se déroule suivant le même mécanisme de pioche, défausse et pose que le Rami traditionnel mais la valeur des cartes et le comptage des points diffèrent.